MERCI !

Je voudrais vous remercier, vous, citoyens de droite plus ou moins réacs, plus ou moins laïcs, vous Frigide ou Eric, de tout mon cœur de tout mon être, de toute mon âme, pour votre combat contre le mariage pour tous !

373039_568428106504231_173214185_n

MERCI d’avoir ravivé en moi cette envie de combat militant

Je l’avoue, elle a eu du mal à s’adapter à cette nouvelle position : faire partie d’un parti majoritaire c’est effectivement un sentiment nouveau.

Mais voilà aujourd’hui vous avez réussi à faire de ce débat quelque chose qui relève de la conquête.

Grâce à vos mouvements, vos discours, une révélation m’est apparue pour reprendre les termes des détracteurs. Non, tout n’est pas acquis, finalement un sujet que je pensais en total adéquation avec son temps peut encore soulever autant de mécontentements, autant fédérer contre lui ou pour lui.

Chaque artiste, journaliste, entrepreneur, citoyen se doit d’avoir un avis sur ce sujet.

Alors que vous, détracteurs, vous nous dites que nous avons d’autres choses à faire que de changer ce « point de détail », vous allez dans la rue alors que c’est « contre-nature » pour vous.

Et pourtant « Ce n’est pas la rue qui gouverne »! Nous l’avons suffisamment entendu lors de nos longues marches pour le CPE, les retraites, la défense des droits des salariés et de l’emploi.

Pendant mes études de droit avec mes copains, nous étions toujours à regretter le fait qu’il n’existe plus de grands débats de sociétés comme la peine de mort, la pilule l’avortement… Grâce à vous nous avons ce débat, nous aurons une loi qui ne limitera pas nos droits, qui ne sera pas technique, mai une loi qui sera au service de l’humain. Vous me l’avez fait comprendre.

MERCI d’employer un argumentaire d’un autre temps.

« Un papa, Une maman, Une filiation naturelle »

Je pense comme vous tous que les enfants de riche, de pauvre, de noir, de blanc, de catho, de musulman, de juif peuvent tous subir des accidents familiaux.

Et oui le divorce pour tous c’est maintenant (enfin depuis les années 70 seulement), les décès sont pour tous depuis toujours … et heureusement des familles se composent et/ou se recomposent.

J’ai moi-même deux sœurs qui ne sont pas mes sœurs. Ni la même mère ni le même père et pourtant elles sont mes sœurs. J’ai plus échangé avec elles qu’avec mes frères, plus de souvenirs avec elles qu’avec mes frères.

Certains diront qu’elles sont mes amies, moi, je réponds non je ne les ai pas choisi, la vie a fait qu’elles se sont trouvées sur mon chemin et heureusement grâce à elles ma famille à trouver son équilibre.

Ma famille est différente mais pas tellement, elle est sans doute beaucoup plus simple à comprendre que certaines autres.

Nous nous soutenons malgré nos différences, nous passons des moments ensemble car nous aimons nous retrouver, nous nous chamaillons car c’est comme cela que cela doit se passer.

Alors votre modèle familial dicté par un homme ne correspond pas à ce qu’il se passe dans nos foyers. C’est une société patriarcale que vous souhaitez, parlons d’ailleurs d’un de vos argument : souvent vous invoquez l’absence de modèle masculin dès lors que nous invoquons l’homoparentalité féminine.

Sachez, vous détracteurs, que j’ai moi-même perdu mon père assez jeune et je peux vous garantir que des modèles de pères j’en ai eu. Je ne sais pas par quel miracle –enfin si- j’ai cette facilité relationnelle avec les hommes de plus de 45 ans, un professeur, un ami de la famille, un patron, un parrain, un beau-père, un grand père. Alors des figures masculines qui me servent de modèle j’en ai en stock et je suis même partageuse.

Vous détracteurs, vous pouvez me répondre que j’ai de la chance d’avoir connu mon père je sais d’où je viens je ne le fantasme pas – argument de psychologie de comptoir 1ère année-. Sachez, que si je l’imagine avec les cheveux blancs, comme il aurait été merveilleux avec sa petite fille.

Votre argumentaire envers l’homoparentalité masculine est encore plus pervers. Ils ne sont pas égaux, ils ne peuvent pas avoir d’enfant biologiquement donc bientôt il y aura la Gestation Pour Autrui. Bravo vous n’avez pas séchés les cours de SVT, par contre je regrette qu’il n’y ait plus de culture générale de dispenser.

Sachez que la France autorise l’adoption simple ou plénière : un enfant adopté par un couple hétéro n’est pas moins l’enfant de ce couple qu’un enfant adopté par un couple homo. Dans les 2 situations le fantasme du géniteur est semblable. Quant au modèle féminin ou masulin je vous ai déjà évoqué ma position.

Merci de me faire réaliser à quel point il est important d’avoir un gouvernement de gauche. Comme je pensais que tout était acquis je trépignais, je trépignais…

Bêtement le 6 mai j’ai cru que tout était gagné :

– le grand soir fiscal, facile

– la réindustrialisation, les doigts dans le nez

– la justice sociale, une évidence

– le mariage pour tous, une formalité !

Voyant le temps passé je me suis dit ce gouvernement doit faire plus, aller plus loin, plus vite … bref il n’est pas assez de gauche.

Mais être dans un parti majoritaire ne veut pas dire que nous faisons l’unanimité, les opposants apparaissent, les débats doivent s’engager et aboutir. Nous sommes dans le temps du dialogue, vous me l’avez fait comprendre.

MERCI à vous

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s