Primaires or not Primaires ?

 

Voilà la grande question que nous nous posons, nous socialistes orléanais. Chacun d’entre nous en dehors de tout réflexe d’appareil et/ou idéologique devrait se poser cette question légitime :

Devons nous organiser des primaires pour désigner le leader socialistes et/ou de la gauche, première étape de la reconquête de la ville?

Alors rapidement mon cheminement personnel : pff, bof, mouais, en fait y a de l’idée, quelles raisons objectives nous empêchent de nous élancer dans cette formidable machine démocratique.

Commençons par le commencement : au début mes hésitations étaient de l’ordre de la lourdeur organisationnelle. Du travail que cela peut demander pour chacun. Après 5 années de campagne riche en actualité, que ferions-nous dans cette galère.

 

Et pourtant :

Les primaires nous savons faire, nous avons été formé, en plus nous aurions l’appui de nombreux militants de l’AgglO qui ne sont pas concerné pourrait nous donner un coup de main. Car l’enjeu est réel au niveau de l’Agglomération. La fédération pourrait également mettre à son crédit cet exercice à son bilan.

Passé la réflexion organisationnelle il y a eu une réflexion personnelle sur le sujet, une réelle réflexion. J’ai arrêté de me chercher des prétextes.

Il y a eu les élections internes au parti. Il y a eu des résultats qui veulent dire quelque chose. J’ai réalisé qu’avec ce schéma de 2 candidatures aucune d’entre elles ne rassemblerait assez largement. Nous risquons un 50 – 50. Nous savons le risque que cela représente. Nous le savons trop bien.

Mon premier congrès a été celui de 2008. Quelle désillusion. La légitimité Martine Aubry l’aura finalement eu sur son départ. En partant seulement chacun a reconnu son travail. Il aura fallu attendre 3 années.

Prenons un exemple récent, l’UMP quel est la légitimité de Copé ou de Fillon. « Nous avions touché le fond de la piscine, désormais nous creusons en-dessous » Benoît Apparu. Tout est dit.

Et pourtant :

Nous pourrions sortir aisément de cette spirale de la légitimité en créant un élan. Par ailleurs le vote interne révèle également une autre chose c’est le décalage qu’il existe entre l’appareil et ses militants et sa base. En effet quand on voit Fillon à 70% chez les sympathisants qui se fait souffler la victoire sur la ligne, cela pose des questions entre le décalage des militants et ses électeurs. C’est pourquoi associé dès à présent la base permet de créer une réelle dynamique, une envie, et permet également de constituer des équipes plus nombreuses bien en amont de l’élection.

Surtout les primaires cela permet de discuter de présenter un projet pour la ville avec une audience plus forte. Les candidats ne sont pas choisis par réflexe mais sur leurs projets. Voilà la révolution que nous attentons nous socialistes, militants, sympathisants, électeurs… Cela permet de parler d’un projet de gauche de démontrer la différence entre une mairie avec une gestion de gauche et une mairie de droite aux orléanais et non aux 200 socialistes.

Par ailleurs, nous serons dans une élection à mi-mandat. Le PS sera au pouvoir depuis 2 ans en 2014. Les élections de ce type sont trop souvent nationalisées. Il nous faut positionner le débat sur le terrain sur Orléans. La campagne sera longue fatigante, éprouvante, difficile, parfois violente comme toute élection municipale. Il nous faut la préparer sérieusement.

N’oublions pas que l’élection du Maire en France est celle qui intéresse le plus les français avec l’élection présidentielle. Ne sous-estimons pas l’envie de tous de participer à des primaires à gauche.

C’est vrai il y a un risque nous ne connaissons pas le nom du vainqueur avant la fin de l’exercice, si c’est le prix à payer pour faire gagner Orléans en 2014, acceptons-le.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s