Intervention en session du 20 décembre : réponse au voeu du Rassemblement national sur le pacte de Marakech

Mes chers collègues, effectivement, l’intérêt de ce débat est de clarifier les positions des uns et des autres, et je vais m’attacher à répondre aux trois problématiques que vous avez soulignées dans votre vœu, qui sont la souveraineté, une problématique économique et une question sur l’accueil et l’accompagnement des personnes que nous pourrions accueillir.

Lire la suite

Intervention en session : vote du budget (axe les transitions)

Monsieur le Président, mes chers collègues, je tiens à saluer ce budget qui est pour moi un budget charnière, non pas parce que, comme on l’a déjà dit, on est à mi-mandat, mais parce qu’il s’inscrit dans un contexte d’urgences sociales, démocratiques et climatiques.

 

On a cité tout à l’heure une phrase qui était « il faut s’occuper de la fin du monde ». L’intégralité de la phrase, c’est : « Il faut s’occuper à la fois des fins de mois difficiles et de la fin du monde. » L’un ne s’oppose pas à l’autre.

Lire la suite

Intervention en session : réponse à la volonté à un amendement du Rassemblement National

Cet amendement, pour nous, pose une difficulté. Il faut savoir qu’au regard de la part de la production du nucléaire dans la Région, si on ne va pas vers le chemin d’une diminution dans notre Région, nous ne répondrons pas à la loi sur la transition écologique et la croissance verte. Pour nous, il est inconcevable de ne pas s’inscrire dans cette trajectoire. On ne peut pas, au regard du SRADDET, en appeler à la transition énergétique dans chacune de nos interventions et ne pas aller nous-mêmes nous interroger sur les propres productions que nous avons dans notre Région.

 

Il y a quand même aussi une question que l’on a peu regardée : ce sont les déchets.

On dit que le nucléaire ne produit pas de CO2, comme si on avait une solution pour ses déchets.

Régulièrement, ont dit qu’il faut faire de la politique pour nos enfants et petits-enfants mais, du coup, on stocke une masse de déchets que l’on est incapable de traiter. Les habitants ne s’y trompent pas : dès lors qu’on installe des piscines nucléaires, il y a des mobilisations citoyennes autour de ce genre de dispositifs et nous avons ici dans l’hémicycle été à leurs côtés.

 

Vous comprendrez donc que nous nous opposons à cet amendement, tout comme nous nous opposons à l’amendement n° 3 de votre groupe qui est la déclinaison en règle du premier amendement que vous présentez.

*Rappel de l’amendement et de l’argumentaire du Rassemblement National :

M. CHASSIER.- Sur l’objectif 16, nous avons dans le SRADDET un paragraphe qui nous dit d’accompagner la sortie progressive du nucléaire en cohérence avec l’objectif national, etc., dès 50 % de part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025.

 

Nous proposons, pour être plus réalistes, je pense, de modifier le paragraphe selon le libellé qui se trouve dans cet amendement en disant qu’au contraire, il faudrait anticiper la fin de vie de certains de nos réacteurs implantés dans la Région – les plus anciens en service datent de 1981, à Dampierre-en-Burly, ce qui veut dire une fin de vie en 2041, normalement – et, au contraire, soutenir les projets d’installation de nouvelles tranches sur les sites existants afin de conforter la filière nucléaire française et régionale porteuse d’emplois d’avenir, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

 

Pour faire simple, vous nous proposez de coller à cet objectif national, mais il est national. Après, régionalement, cela peut se moduler ; chacun fait la part qu’il peut. Mais si on fermait simplement quatre tranches, les quatre réacteurs de Chinon, soit 3 600 mégawatts, il faudrait, pour les remplacer, installer 720 éoliennes sur notre territoire. Multipliez cela par le nombre de réacteurs et imaginez le paysage dans notre Région.

 

Je pense que le nucléaire dans notre Région est vraiment une filière d’avenir. Il faut savoir qu’il y a à l’heure actuelle 72 réacteurs en construction dans le monde et qu’il n’y en a jamais eu autant, 160 en projets, et ce sont des pays comme la Russie, la Corée et demain la Chine qui sont en train de prendre le marché, alors qu’il y avait une excellence française.

 

D’ici 2040, la part du nucléaire dans la production mondiale d’électricité va progresser de 60 %, permettant d’éviter le rejet au niveau planétaire de l’équivalent de quatre années complètes d’émissions de CO2 – au niveau mondial ! Voyez l’intérêt de cette filière et, vraiment, je considère que nous ne devons pas ainsi l’écarter d’un revers de main, surtout dans notre Région.

 

Intervention en session du 20 décembre : le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET)

Monsieur le Président, mes chers collègues, merci de me donner la parole.

 

Je voudrais réagir à un propos qui a été tenu en début d’intervention, où il a été fait un lien entre insécurité et Français issus de l’immigration ou immigration. Cela revient à véhiculer des préjugés et des stéréotypes et à véhiculer un ressenti.

 

Nous sommes ici des responsables politiques. Il faut s’attacher à être dans le réel et factuel. C’est pourquoi je voulais partager avec vous une étude qui compare la ville de Montbéliard à la ville de Caen, villes où les statistiques sociales sur les habitants sont assez similaires. Les personnes issues de l’immigration sont trois fois plus nombreuses dans la ville de Montbéliard et il a été démontré que les statistiques en termes d’insécurité, que ce soit sur le type ou le nombre d’actes commis, étaient exactement les mêmes. Par conséquent, le lien avec l’immigration tombe et c’est bon de le rappeler.

Lire la suite

Le plan égalité, présentation du plan d’actions et réponses aux interrogations

4c687aa1cc8aff190c2f6c80a03aa5e4fa785afe

Suite à l’intervention de l’ensemble des Présidents de groupe les rapporteurs peuvent répondre aux interrogations et aux questions soulevées.

L’un des moments les plus difficiles, il a fallu répondre de la manière la plus adaptée à l’intervention du FN, qui indiquait que la 1ère des violences faites aux femmes est l’islamisation.

Lire la suite

Mon Premier rapport !

4c687aa1cc8aff190c2f6c80a03aa5e4fa785afe

J’ai eu la chance grâce à la responsabilité que le Président de région m’a donné de présenter aux côtés de Charles Fournier, un rapport sur la thématique de l’égalité.

C’est un travail issu de la co-construction avec les acteurs et les actrices du territoires.

Présentation en Session :

Monsieur le Président, mes chers collègues, je ne vais pas vous présenter ces 34 fiches actions. Il faut savoir que ces fiches ont été nourries d’un travail de consultation. Il y a eu une manifestation dans notre hémicycle le 7 décembre, qui a réuni plus d’une centaine d’acteurs du milieu associatif, des citoyens, qui ont fait des propositions et c’est de ces propositions que l’on s’est inspiré pour faire les fiches actions, ainsi que du travail de nos vice-présidents, car chaque Vice-président est concerné par les fiches actions.

Lire la suite